acte 3 31 mai > 10 juin 2018

LES MIDIS DE SAINTE-CROIX

mini concert / rencontre

vendredi 1er juin

12h30

Passage Sainte-Croix

la chorale AU CLAIR DE LA RUE

( chorale des sans-abris de l'agglomeration nantaise )

 

Yves MORNET, accordéon

 

Paul MENARD, chef de choeur

 

avec la participation de Marie-Ange TODOROVITCH

 

Dans le cadre de notre Opus 7, Les murs s’envolent, et de la programmation du Passage Sainte-Croix dont le thème sera Habiter, nous avons souhaité

convier la chorale Au clair de la rue à une rencontre avec le public à laquelle se joindra la grande mezzo-soprano Marie-Ange Todorovitch, à l’occasion de la master classe lyrique donnée par elle, au même moment, sur place.

A l’issue d’un mini-concert de la chorale, ce sera l’occasion d’échanger avec le public et les artistes.

 

Chorale AU CLAIR DE LA RUE

la chorale des sans abri de l'agglomération nantaise

chorale AU CLAIR DE LA RUE - les Art'Scènes 2017/1876L’idée d’une chorale a germé en 2007 dans les têtes de Serge dit le Gaulois, un SDF ancien patron pêcheur, et Yannick, ancien ingénieur, au cours d’une discussion. Ce jour-là, le Gaulois fait la manche, à la fois triste et furieux. Il explique ses raisons à Yannick : "ça me fait chier de voir mes potes crever comme ça… les mecs se font enterrer avec moins de considération que des chiens !"

Depuis, une chorale a été formée. Elle réunit chaque semaine des personnes en difficulté sociale, avec ou sans domicile fixe, de l’agglomération nantaise. C’est une façon de retrouver les copains, de se resocialiser, mais aussi de pouvoir apporter de la dignité lors des enterrements de leurs amis SDF, en interprétant des chants. Ces moments permettent aussi de faciliter certaines démarches administratives, comme l’accès aux soins.

Camaraderie et solidarité découlent de ces rencontres hebdomadaires. Un des choristes témoigne : "Avec la chorale on se lie d’amitié avec d’autres gens. C’est bien, parce que quand on ne fréquente que des clodos, on descend très vite très bas."

Au clair de la rue, un appui pour le collectif des morts de la rue de Nantes, l’association "De l’ombre à la Lumière".

Modestement, le collectif des morts de la rue rend hommage à l'ensemble des personnes qui, au moment de leur mort, vivaient dans la rue ou y avaient vécu récemment.

Chaque année, des personnes dites SDF décèdent prématurément. Elles ne meurent pas toutes sans toit ou des suites de leur vie sans abri, mais toutes ont vécu la rue, sans domicile dédié ou sans hébergement approprié. Les conditions de précarité socio-économiques et les problèmes de santé les conduisent souvent à mourir en situation d'isolement, voire d'indifférence sociale et familiale.

A l'occasion des enterrements ou crémations viennent se manifester alors des sentiments très forts de solidarité, d'humanité, ou même de réconciliation.

Un hommage est rendu chaque année aux morts de la rue, le 1er samedi d'octobre.

 

L'éternel éphémère

 

29 Bd de la Liberté

44100 NANTES

09 72 22 15 15